La présence italienne en Nord Isère

2010

 Ce projet maintes fois évoqué voit enfin le jour. A notre connaissance, il existe peu de choses sur la présence italienne en Nord Isère hormis un ouvrage récent réalisé par le Fogolâr Furlan de Lyon ( « Di ca e di là di une frontiere ») sur des familles originaires du Frioul qui se sont implantées à Charvieu Chavagneux et une journée sur l’émigration et l’identité de la Vénétie en Nord Isère organisée avec notre soutien à Dolomieu en 2008. Par contre nous nous sommes aperçus qu’il y avait une attente sur ce sujet de la part de nos adhérents et une demande « extérieure » notamment des Bellunesi nel Mondo avec lesquels nous sommes en relation pour créer des « relais ». 

La 1ère génération est vieillissante, il nous a semblé urgent de faire ce travail de mémoire pour ne pas oublier, pour transmettre et pourquoi pas faire le parallèle avec d’autres immigrations, malgré une expérience commune les communautés restent étanches. Ce travail, qui s’inscrit parfaitement dans les objectifs de notre association, est également l’occasion pour nous d’avoir une vue plus claire sur les liens étroits qui unissent notre Région avec l’Italie.

Nos adhérents sont sollicités pour recueillir les témoignages dans leur entourage, un questionnaire a été établi. Quelles ont été les causes de cette immigration ? Quelles ont été les conditions d’accueil ? Pourquoi le Nord Isère ? etc…

Projet. Ce projet associatif animé par l’INIS est élargi à d’autres intervenants sociologues, responsable de radio, représentants syndicaux,… avec lesquels nous sommes en contact :

1/ Collecte : iI s'agit principalement d’un travail d’enquête réalisé par nos adhérents à partir d’un questionnaire/guide d’interview : écrits,  sonores, photos….qui sera complété par la recherche de données plus globales auprès des institutions (Consulat, COMITES,....).

2/ A partir du matériel collecté, nous définirons la mise en forme à donner : video, ouvrage retraçant des histoires individuelles sous forme de témoignages,…

3/ Parallèlement seront menées d’autres « actions » : organisation d’une rencontre-spectacle autour de l’immigration italienne le 9 octobre 2010,  intégration de chants des migrants  dans le répertoire de la Chorale de l’INIS,  diffusion de témoignages à la radio.

Ultima bumma

2011

Le travail d'enquète  a été amorcé, des entretiens ont été effectués  et du "matériel" (photos, objets,...) a été collecté. Parrallèllement nous avons apporté notre concours, dans la cadre de l'anné italienne en Isère,  à l'exposition un Air d'Italie sur la présence italienne en Isère.

2012

Une vingtaine d'enregistrements et de transcriptions ont été réalisés.

2013

Un groupe de travail a été constitué pour la mise en forme des données recueillies à partir d'une grille de lecture commune.

2015

Travail sur la trentaine de témoignages réalisés.

2016

Présentation d'un récit élaboré à partir de  morceaux  choisis dans les témoignages collectés par INIS, mis en forme et dits par Micheline Dupland avec le concours de Dominique Molin, illustrés musicalement par Païvi Kaukonen (accordéon) et Jacques Boyadjian (violon).

D'autres formes de restitution sont en cours de préparation.

Liens 

 

L'immigration italienne dans le monde

  •  Une carte publiée par Lettura le supplément de la Corriere reprise par le Courrier InternationalLa diaspora.pdf