Pourquoi le franco-provençal?

Appelé  chez nous « patois », le franco-provençal est une langue romane de  la famille indo-européenne. Selon Henriette Walter sur le plan linguistique  « il ne se rattache pas aux dialectes italo romans mais, comme le  Français et le Provençal, aux dialectes gallo-romans. » Il ne s’agit donc pas d’un mélange de français et d'occitan mais bien un groupe linguistique gallo-roman distinct. Si la langue est un des éléments majeurs de l’identité nationale, il y aurait donc aussi une identité régionale qui lie le Nord Isère à une partie de l’Italie du Nord. 

Ce qui nous intéresse donc dans le franco-provençal c’est son caractère régional et transfrontalier qui s'étend de la Suisse Romande au sud du Jura (Bugey, pays de Gex, Franche-Comté), de la Bresse au Lyonnais, du Nord du Dauphiné aux vallées alpines du Piémont et de la vallée d'Aoste. Mais notre intérêt a particulièrement été suscité lors d’un contact dans la Drome par des représentants d’une enclave franco-provençale encore très vivace dans les Pouilles (Faeto et San Vito). L’hypothèse la plus couramment avancée est que cette implantation serait due à la sédentarisation au XIIIéme siècle de  soldats, originaires du Dauphiné, envoyés par Charles I d’Anjou pour combattre des mercenaires musulmans mais la « piste vaudoise » semble plus pertinente. Vers 1400, à la suite des rigueurs de l'inquisition sévissant en Dauphiné les Vaudois qui s’étaient enfuis dans les Hautes Vallées du Piémont fondèrent de nouvelles colonies dans cinq petites villes des Pouilles dont Faeto.

Nous allons travailler dans cette voie, notre souhait est de créer des rencontres et de nouer des contacts transfrontaliers, notre objectif est de mettre en relation des initiatives locales avec des associations italiennes, notre projet est l’organisation d’un « colloque » sur ce théme (chansons, débats,etc..).

Inis-tiatives

Les 6,7 et 8 mai 2011, l'INIS participe aux premières rencontres patoisanes à Chatillon dans Vallée d'Aoste.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Liens :