Immigration italienne

A partir de notre travail de collectage de témoignages sur l’immigration italienne dans le Nord-Isère nous avons souhaité valoriser ce patrimoine et le mettre à disposition sous différentes formes. Différents extraits sonores ont été diffusés sur Couleus FM, "Mémoires d'Italies" en est à sa quinzième représentaton;avec "Andiamo" nous vous poposons un  recueil par thème des différents entretiens, complété par des documents illustrant ce pan de notre histoire locale. 

Notre grande région a elle aussi été marquée par cette immigration dont nous vous proposons  deux autres regards :

- Rencontre avec Wanda Morin-Setti pour son ouvrage "Quand les tableaux se mettent à tomber". Ce récit  a obtenu le 1er Prix au salon d’Allevard le 19 août dernier et reçu un très bel accueil dans de nombreux Salons du livre en France ; il a égalemnet été  sélectionné pour la désignation du LIVRE du PATRIMOINE de SAVOIE 2018, en décembre prochain.
"Difficile de jeter l'ancre et de prendre les couleurs du pays de l'exil. Le pays d'avant on ne le choisit pas, mais il reste à jamais celui de ses origines. Dans Quand les tableaux se mettent à tomber, l'exil est raconté dans un style émouvant et intime qui ne ressemble à aucun autre : autobiographie, fiction, document historique se mêlent pour dire avec une vérité poignante, et parfois crue, les errements et les incompréhensions d'une petite fille devenue adolescente. 
Galilea, oiseau tombé du nid trop tôt, cherche un sens à la décision soudaine de ses parents d'émigrer en France. C'était en 1951, alors que l'Italie était une jeune république avec un développement économique balbutiant. En France, les grands travaux offraient quant à eux un avenir prometteur... Un récit qui atteint toute sa plénitude lorsque la voix de Galilea, désormais adulte, fait écho à la voix de son enfance, en apportant un éclairage vériste sur cette terrible rupture. 
Tous les événements, les lieux et les personnages sont authentiques. Certains noms ont été volontairement changés".
Wanda a été membre du bureau d'INIS et enseignante (de français) dans le Nord-Isère.

- "Comme à la maison-Fatto in casa"par Tony Di. Les souvenirs d'enfance d'un fils d'italiens qui avant la scolarité ne parle que la langue de ses parents : le Français "fatto in casa" (fait à la maison).
Tony nous transporte dans un univers ensoleillé, parsemé de chansons franco-italiennes que le public reprend en chœur. Nul besoin d’être transalpin pour le suivre dans son monde, son « italianitude » est un prétexte pour crier son amour de la France. Même l’irrésistible Tonton Nino y va de ses fables de La Fontaine, aux accents italiens. Il est aussi à l’aise sur scène qu’à un repas chez «la Mamma». Un spectacle « al dente » plein de rire, d’amour, de soleil, de chansons et de… pasta asciutta. 

Salle Jacques Prévert Meyrié