Chansons de Femmes : Elsa Martin/Agnès Bacconnier

  • le 16/03/2018 à 20:00
  • Maison du Département Porte des Alpes - Bourgoin-Jallieu
  • 15 € sur place, 12 € (adhérents)

C’est maintenant une tradition, à la mi-mars, l'INIS met en avant avec ses Chansons de Femmes l'expression féminine en programmant des artistes émergentes ou confirmées qui méritent d'être connues et reconnues pour la qualité de leur travail. Cette soirée est placée sous le signe du mimosa parce qu’il est le symbole de la journée internationale des droits de la femme (en Italie) et que nous le faisons venir de l’un des plus importants foyers de la chanson italienne (San Remo).

Le concept est simple : nous invitons une chanteuse italienne et en écho nous l’associons à une chanteuse de notre région. Deux recitals en résonnance, des musiques et des textes qui se retrouvent par dessus les Alpes. L’idée de la rencontre nous plaît : rencontre entre deux femmes, rencontre entre musiciens, rencontre avec un public ; des liens se nouent, des collaborations naissent y  compris en Italie…

En italie on associe presque toujours un auteur-compositeur ou un interprète à une ville et/ou à une région, la chanson “italienne” est souvent dialectale ce qui limite sa diffusion hors de son territoire. Pour cette sixième édition, nous avons voulu, à notre façon, fêter le quarantième anniversaire du Fogolar Furlan de Lyon en invitant Elsa Martin une chanteuse originaire du Frioul qui se fait remarquer au niveau national par la qualité de son travail. Elsa fait partie de ces jeunes artistes brillantes et créatives de la scène italienne qui font avec beaucoup d’élégance et de délicatesse le lien entre le passé et le présent, la tradition et la modernité.

Cette manifestation est présentée avec le soutien du Consulat Général d'Italie et de l'Institut Culturel Italien de Lyon.


Mf16 sfueai 112 lda copie

ELSA MARTIN est une chanteuse italienne, interprète et compositrice. Elle est diplômée du  Conservatoire de Klagenfurt en Carinthie (Autriche) et a ensuite suivi une spécialisation au Conservatoire Buzzolla d’Adria (Vénétie), dans les deux cas sous la direction d’enseignants de renommée internationale. Elle est également enseignante et musicothérapeute. Par choix, les textes qu’elle interprète sont écrits en frioulan, langue intime et musicale ; elle chante également en italien, mais un autre répertoire moins personnel.

Formée également à la culture et aux arts traditionnels dans le cadre de l’IAT Gong de Gênes, elle s’intéresse au patrimoine musical ethnique du Frioul et s’implique dans des projets musicaux de collectage et de réinterprétation du répertoire traditionnel ainsi qu’à l'écriture des chansons originales. Elle est considérée aujourd’hui comme une ambassadrice du Frioul dans le monde.

Elle a participé et s’est distinguée dans de nombreux concours régionaux et nationaux de chansons d’auteur italiennes et dialectales : en 2009, sa chanson Dentrifûr a été sélectionnée par un panel de musiciens et de journalistes pour faire partie de la compilation «Aei d’Italia» pour promouvoir la nouvelle musique indépendante italienne d’expression régionale ; en 2012 avec son premier album, vERsO, elle est finaliste des  Targhe Tenco dans la catégorie « Première œuvre » et gagne le  Prix Andrea Parodi  en Sardaigne  dans la catégorie musiques du Monde (direction artistique Elena Ledda) ;  en 2013, elle est distinguée (3éme) au Premio Città di Loano pour la musique traditionnelle italienne et a reçu une mention spéciale pour son interprétation d’ « Agosto » de Luca Basso  au Premio Bindi, un prestigieux festival génois consacré à la chanson d’auteur ; en 2014, elle obtient le prix de la Critique de Bianca D’Aponte-Città di Aversa  pour « Cjante ». Depuis 2015, elle collabore avec le pianiste Stefano Battaglia avec qui elle rend hommage en musique aux poètes contemporains du Frioul qui ont su rénover la langue frioulane : Pier Paolo Pasolini, Novella Cantarutti, Pierluigi Cappello, Amedeo Giacomini, Federico Tavan.

STEFANO BATTAGLIA est un pianiste et compositeur milanais, il est considéré par les amateurs comme un des plus importants pianistes européens. Peu connu en France, formé au Conservatoire de Milan, il  a une solide formation classique et a été remarqué très tôt pour ses interprétations de musique baroque et contemporaine. Parallèlement à une carrière précoce de concertiste il prend goût d’abord à l’improvisation puis au jazz, il s’impose très rapidement dans ce milieu en collaborant avec les plus grands musiciens italiens et internationaux. Sa discographie est importante (une centaine d’albums) et son activité imposante (plus de mille concerts à son actif). On dit de lui qu’il « possède ce véritable don pour la mélodie qui est le propre des grands maîtres du clavier italien », il excelle et se produit dans tous les formats et domaines, du piano solo aux grandes formations.

Il réside à Sienne où il dirige le Laboratorio Permanente  di Ricerca Musicale à l’Accademia Nazionale del Jazz et y assure des séminaires d’été pour une formation diplomante de haut niveau.  

En 2007  Il a enregistré  trente cinq compositions en hommage à Pier Paolo Pasolini pour le prestigieux label ECM. Son dernier Album « Pelagos »( ECM septembre 2017) reçoit un bon accueil.

Le duo qu’il forme avec Elsa est le fruit de leur rencontre dans le cadre du Laboratoire de Recherche qu’il dirige ; le projet présenté, résultat de leur collaboration, est un réel évènement culturel que nous sommes fiers de présenter à Bourgoin avec l’appui de l’Institut Culturel Italien de Lyon.


Agnes et alice copie copie

AGNÈS BACCONNIER  Chanteuse interprète, clown, comédienne, auteur compositrice.

Aujourd’hui, après deux créations  Chez Angèle et Angèle en goguette spectacle humour et chansons ou comédies chantées, je m’accapare un tout nouveau répertoire, plutôt féminin de chansons empruntées à Clarika, Michèle Bernard, Sandrine Kiberlin, Enzo Enzo… mais aussi quelques-unes de mes compositions. Toutes ces chansons vont se côtoyer s’interpeler se frotter, se livrer. Mon rôle,  les apprivoiser, rentrer dans leur intimité. Me glisser dans des mots qui ne sont les miens et malgré tout,  les faires miennes.

L’interprétation :

Je découvre l’interprétation en 1986, d’abord avec Michèle Bernard, auteur compositrice interprète, aux Ateliers Chansons de Villeurbanne, puis avec Guy Bontempelli, auteur composteur interprète, au Studio des Variétés de Paris lors de la formation  de 1988 à 1990. Tous deux m’ont apporté des choses bien différentes et à la fois extrêmement complémentaires. Ils ont porté sur mon travail de jeune interprète débutante un regard toujours bienveillant évidemment, mais aussi un regard qui m’échappait, qui venait de mon intérieur et qui leur parlait à eux (je m’en aperçois aujourd’hui car je suis moi même accompagnante). Sans leur dévoiler mon jardin secret d’interprète qui me poussait à chanter, il se dégageait donc de mon interprétation une autre lecture qui passait quand même par moi, et que je ne soupçonnais pas. Je leur donnais à rire ou parfois à pleurer ; j’ai donc alors découvert que j’avais ce pouvoir là !! Et qu’ils me comprenaient.

Au fil des années et lorsque je me suis retrouvée à mon tour passante, accompagnante, j’ai compris qu’il fallait combiner l’intérieur de l’autre, mais aussi combiner avec mon intérieur à moi en laissant loin derrière toute forme de jugement et de préjugés. Rester neutre, ouverte aux émotions, aux vibrations, aux messages, aux sous entendus. Depuis je continue encore à me frotter aux mots aux musiques qui résonnent par moi. 

Agnès nous présentera en première son nouveau récital et sera accompagnée au piano par Alice Mortagne.

 

ALICE MORTAGNE Multi-instrumentiste et chanteuse.

Alice aime explorer de nombreux univers et répertoires, au gré de rencontres et d’envies. Caméléon, elle jongle entre vocaliste de jazz, bassiste pop folk ou pianiste accompagnatrice de chanson. Curieuse de toutes formes d'expression, elle pratique aussi les claquettes, la danse et s'initie au théâtre.

Chef de choeur passionnée d'arrangement, elle collabore avec divers ensembles pour qui elle écrit de la musique,  dirige et forme des chanteurs depuis de nombreuses années en région lyonnaise.

Elle a créé OctoGônes en 2014, projet réunissant sextet vocal, piano et cajon, remarqué pour sa qualité, elle est aussi soliste dans Jazz’Elles, chœur de femmes jazz.

Elle a tourné avec la Ruelle en chantier, groupe de chanson Auvergnat qui a sillonné la France avec plus de 350 concerts, jusqu’en 2015.

Son cursus a emprunté le chemin du Conservatoire d'Avignon pour le piano classique, la formation musicale, celui de l'ENM de Villeurbanne pour la direction de chœurs, le chant, l'harmonie et l'arrangement jazz.

Maison du Département Porte des Alpes rue Frédéric Dard, Bourgoin-Jallieu