Brescia et Bagolino (carnaval)

Voyage en 2 minibus, hébergement en chambre double, 1/2 pension, prix par personne 300 €.

Inscriptions jusqu’au 10 Janvier (nombre limité à 20 personnes) par chèque de 150 euros à l’ordre d’INIS (solde au 1er Février) à adresser à l’association. Infos : inis@aliceadsl.fr.

Départ le samedi à 6h00 sous le Pont St Michel (Bourgoin Jallieu),  retour le mardi tard dans la soirée.

Samedi : visite de Brescia, ville trop méconnue dont le complexe de San Salvatore-Santa Giulia est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.  Logement et repas à proximité du centre ville.

Dimanche en fin de matinée : départ pour Bagolino où nous séjournerons  jusqu’au mardi en milieu d’après-midi.

Le carnaval Bagosso se déroule chaque année pour le Mardi gras dans la petite commune lombarde de Bagolino (en haut  du lac d’Idro) La manifestation commence le dimanche après-midi, mais les personnages les plus marquants les Balari et les Mascher se produisent  le lundi et le Mardi gras ; les Balari dansent sur les places et dans les rues du village en jouant différentes musiques et en s’accompagnant surtout au violon. Leurs costumes sont très élégants : feutre recouvert d’un long ruban rouge brodé et couvert de chaînes et de broches d’or ; leurs visages sont dissimulés par un masque de couleur ivoire sans expression. Ils portent aussi un châle à franges, une veste, des pantalons à hauteur de genoux, des bas et des gants blancs, des chaussures noires. Les Maschér personnages grotesques aux masques effrayants déambulent parmi la foule qu’ils apostrophent par jeu en ordre dispersé, sabots de bois aux pieds  et voix de fausset. Ils sont habillés plus sobrement que les Balari.

L’ambiance générale, la complexité des musiques et des danses, la variété des costumes et des masques, les références à la culture populaire en font un phénomène singulier et unique en Italie qui continue à attirer l’attention des ethnologues.